Période d'essai

Lors de la conclusion du contrat de travail, une période d’essai peut être prévue. Elle permet à l’employeur d’apprécier les compétences professionnelles du salarié.

Ce dernier peut également en profiter pour vérifier que les conditions de travail lui conviennent.

La loi de modernisation du marché du travail de juin 2008 est venue réglementer la période d'essai qui n'était jusqu'alors encadrée que par les conventions collectives et la jurisprudence, pour l'essentiel.

La loi prévoit donc désormais des règles spécifiques en matière de durée et de rupture de l'essai.

Cette synthèse récapitule ces différentes dispositions.

  • Comment prévoir une période d'essai dans le contrat de travail ?
  • Quelle sera la durée de l'essai ?
  • Est-il possible de renouveler la période d'essai ?
  • Que se passe-t-il en cas de suspension du contrat de travail (maladie, congés) pendant l'essai ?


La période d'essai peut être rompue à tout moment, dans le respect d'un délai de prévenance. La convention collective peut en outre prévoir des dispositions spécifiques.

  • La convention collective peut-elle soumettre la rupture de l'essai à une procédure spécifique ?
  • Quelle est la durée du délai de prévenance en cas de rupture de la période d'essai ?
  • Quand peut-on parler d'abus dans la rupture de la période d'essai ?


Déverouillez l'accès à notre dossier :
"Période d'essai"

en appelant le *
Une fois votre appel terminé, si vous n'accédez pas à nos synthèses, veuillez cliquer ici

* 1,35€ / appel + 0,34 €/min